Riviera Nostra : l’infiltration de la mafia sur toute la région PACA

Riviera Nostra : l’infiltration de la mafia sur toute la région PACA

« L’emprise des mafias italiennes sur la Côte d’Azur » est un essai du journaliste Jean-Michel Verne qui tente de comprendre les raisons et les issues de la présence de la mafia en France. En creusant à la source même de cet empire italien, ce récit journalistique va expliquer le fonctionnement de la mafia et l’impact de ses activités sur l’économie régionale.

L’emprise des mafias italiennes sur le Côté d’Azur

Afin de réussir à mettre à jour cette entreprise tumultueuse et complexe explicitant l’existence de la mafia dans l’Hexagone, il a compté sur la collaboration de son grand ami Luc Bebbraro, un avocat spécialisé des organisations criminelles. Vers les années 80, la Côté d’Azur est devenue un refuge privilégié des mafieux italiens. Depuis Toulon jusqu’à Marseille, en passant par Nice et Cannes, le midi n’est uniquement l’endroit propice au blanchiment des mafieux, mais bel et bien un territoire où ce dernier s’adonne à leurs activités traditionnelles avec l’appui de gangster français. Est-il ici question de renforcer l’organisation criminelle et d’affermir le maillage de cette structure mafieuse ? Avant tout, il s’agit de mettre à jour une histoire, souterraine pour sa plus grande partie, qui date de plus de 35 ans entre l’Italie et la France. On y évoque essentiellement des récits à propos de la mafia calabraise ou Ndrangheta, sicilienne ou Cosa Nostra et napolitaine ou Camorra.

Mafia italienne sur le sol français : un nœud difficile à démêler

Dans Riviera Nostra, il est surtout question de démêler l’implication de la mafia italienne sur le territoire français, ce qui n’est pas du tout facile. En effet, sans compter la tournure de l’histoire, le nombre important des personnages ne fait que compliquer davantage la tâche. On va notamment comprendre qu’à part le blanchiment d’argent, cette alliance permet également d’autres missions, à l’instar de l’extorsion de fonds et du trafic de drogue ainsi que d’armes. On peut, par exemple, évoquer les trafics de drogue de France qui profitent de réseaux privilégiés du Sahel ou bien encore de l’Afrique de l’Ouest. Ce critère entraîne un impact considérable quand il est question d’expédier de la cocaïne depuis l’Amérique latine.

Résultat d’une enquête bien menée et de collaborations avec différents experts des systèmes mafieux, cet essai met en avant l’évolution de la contamination des systèmes mafieux dans cette partie du sud de la France.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *