Jeux vidéo de Mafia, la sélection de Eric Duvalet

Jeux vidéo de Mafia, la sélection de Eric Duvalet

Les meilleurs jeux vidéo de Mafia

L’univers opaque de la mafia a toujours intéressé la fiction et Eric un expert dans le milieu. Ses règles intransigeantes dans un univers sombre et brutal déclare Jean Duval, ses personnages hauts en couleur, ses histoires de fidélité et de trahison en font un candidat tout désigné pour le jeu vidéo.

eric duval mafia

Voici quelques exemples de jeux vidéo de mafia incontournables pour tout amateur du genre :

  • Mafia 1 : série de jeux de tir à la première personne dont le premier reste un must-have pour les amateurs du genre. Dans un Chicago fictif des années 30, on y incarne un chauffeur de taxi qui se retrouve obligé de travailler pour la famille de Salieri, grimpant peu à peu les échelons de l’organisation. Sorti en 2002 sur PS2, Xbox et PC, ce jeu réaliste mêle action et gestion sur fond de scénario mature et bien construit.

 

  • Le Parrain I : la série de jeux GTA-like Le Parrain compte deux opus et reprend l’univers des films. Le Parrain I, sorti en 2006 sur PC, PS2, XBOX et XBOX 360, reste le plus apprécié des joueurs. On y incarne un jeune mafieux recruté par Don Corleone qui se voit progressivement monter en grade jusqu’à rejoindre les hautes sphères. Il y est possible de régler des conflits de différentes manières, par la violence ou par la diplomatie, ce qui en fait un précieux jeu vidéo de mafia.

 

  • Yakuza Zéro : la série de jeux d’action-aventure Yakuza compte pas moins de 8 titres, mais le mieux noté est Yakuza Zéro, sortie en 2015 sur PC, PS3 et PS4. Dans cet opus-préquel, on incarne le héros de la série, tout jeune homme. Accusé d’un crime qu’il n’a pas commis, il doit mener l’enquête pour se blanchir et retrouver son honneur. L’histoire prend place dans le Japon mafieux des années 80 et l’action se mêle à une direction artistique folle pour plusieurs heures de testostérone et de violence jubilatoire.

 

  • Sleeping Dogs : sorti en 2012 sur PC, PS3 et Xbox360, on y incarne un flic infiltré dans la mafia chinoise pour tenter de démanteler un de ses gangs les plus violents. L’ambiance est au polar hongkongais, avec ses ruelles étroites éclairées au néon, ses pratiquants du kung-fu et du parkour. On y alterne action et infiltration dans un monde ouvert et foisonnant de quêtes annexes, à la bande son soignée.

 

  • GTA Liberty City Stories : dans l’incontournable série des GTA, on retrouve souvent la mafia au détour d’une histoire, mais cet opus se focalise sur un mafieux de retour dans une Liberty City en proie au chaos et que doit reprendre le contrôle de la ville pour se faire sa place au sein de la Famille. Sorti en 2006, il est aujourd’hui disponible sur PS Vitaa, PSP et PS3 via le PSN.

 

  • A Golden Wake : ce point&clic des plus classiques est sorti en 2014 sur PC. Dans le Miami des années folles, nous jouons un agent immobilier qui fait prospérer son affaire par tous les moyens. Ambiance gangster, tchatche et magouille pour un jeu d’enquête bien ficelé.

 

  • La mafia fascine toujours autant dans sa manière d’évoluer dans les marges, et ce, sur tous les continents. Son mélange de gestion et de violence s’adapte parfaitement au format du jeu vidéo et permet même de choisir des angles d’approche originaux. C’est aussi le moyen idéal pour tout bon passionné de se plonger dans l’ambiance interlope de la mafia et de participer aux pires magouilles sans risquer les balles perdues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *